Barre unique de navigation

Menu principal

Vous etes ici:

Barre d'outils

Menu secondaire

Contenu Principal

Vers le monde des services

La dématérialisation érode les volumes du courrier mais dope les échanges de colis. Face aux évolutions du marché, la branche Services-Courrier-Colis entend rester l’acteur référent sur son territoire d’origine, tout en faisant des services de proximité un axe de développement.

La nouvelle tournée des facteurs

En se rebaptisant Services-Courrier-Colis, la branche a affiché clairement son ambition de développement vers le monde des services. Son objectif ? Faire du réseau des facteurs le premier réseau connecté de services de proximité. Fort de la confiance des Français dans le facteur, la branche imagine une gamme diversifiée de services qui s’appuient sur le smartphone Facteo. Aujourd’hui, 100% des facteurs sont équipés de ce terminal qui simplifie leurs opérations courantes, comme la distribution des objets suivis ou la gestion des réexpéditions, et les accompagne dans leurs nouvelles missions.

Le courrier, média premium

90,9 % des volumes de courriers sont expédiés par des entreprises et des administrations, et les 100 plus gros clients ont généré 32,4 % du chiffre d’affaires en 2015. La branche les accompagne dans leur croissance. Elle amplifie sa promotion du courrier comme média premium de la relation client et construit des solutions omnicanales – boîte aux lettres, internet, mobile – et multi-supports – papier, numérique et hybride – qui stimulent le trafic et les ventes des annonceurs. Côté particuliers, si le courrier ne représente que 2,9 % des échanges, il continue de cultiver sa différence. La branche en simplifie l’usage, avec la Lettre suivie, la gamme courrier-colis pour documents et petits objets et les emballages à affranchir, et innove encore et toujours dans sa gamme de courriers, cartes et timbres à personnaliser à domicile.

Colissimo, la marque de référence

La branche entend faire de Colissimo la marque de référence pour le service de livraison de colis. Fiabilité, choix de solutions de livraison et adaptation aux besoins des clients sont les maîtres mots pour y parvenir. La branche crée la rupture en inaugurant l’expédition et le retour de colis en boîte aux lettres personnelle, une révolution des échanges entre les particuliers et des usages du e-commerce. L’affranchissement en ligne offre plus de souplesse aux clients. La livraison en consigne Pickup Station ouvre de nouvelles possibilités de retrait de colis pour le e-acheteurs.

Développer les services colis-logistiques

La croissance du e-commerce se confirme. Les échanges entre particuliers se multiplient et les magasins se muent en plates-formes d’expédition ou de retrait de marchandises achetées en ligne. La branche Services-Courrier-Colis a décidé de faire des services colis-logistiques un moteur de croissance de demain. Elle se spécialise dans la préparation de commandes et les nouvelles solutions de livraison et affine son offre de transport, compétitive et exemplaire. Ainsi, Le Groupe La Poste investit 100 millions d’euros dans un réseau de fret combinant rail, route, avion et à terme fluvial. Et pour fluidifier le dernier kilomètre tout en respectant l’air de la ville, la flotte de véhicules électriques de La Poste s'agrandit avec plus de 400 trois-roues électriques Staby® en cours de déploiement. De quoi doubler la capacité de livraison de courrier et de colis.

Cap sur les nouvelles logistiques

Logistique de proximité, logistique urbaine, logistique inverse et économie circulaire : de nouveaux territoires que Le Groupe La Poste compte bien explorer. Ses 80 000 facteurs ou son réseau logistique sont des actifs sur lesquels il peut s’appuyer pour saisir de nouvelles opportunités. Son expertise du dernier kilomètre et ses solutions de livraison à moindre impact environnemental facilitent l’acheminement responsable des marchandises dans les centres villes. La tournée quotidienne du facteur chez les particuliers et les entreprises garantit la collecte et le recyclage de produits de plus en plus variés : papiers, emballages, téléphones mobiles, et bientôt piles, petits appareils électro-ménagers et textiles professionnels.

Retour haut de page

Pied de page